L'apiculteur vous répond

Voici quelques questions fréquemment posées par les amateurs de miel.

 

Est-ce normal que le miel change de consistance au bout d’un certain temps ?

Lors de son extraction, il est naturellement liquide. Suivant sa composition florale, il va cristalliser plus ou moins rapidement. C’est un phénomène tout à fait naturel et survenant plus rapidement si le miel est stocké dans une pièce froide. Le miel de châtaignier cristallise seulement au bout de quelques mois. Généralement la cristallisation des miels de printemps est plus rapide ; celle du miel de colza par exemple peut se faire quelques jours après la récolte, parfois même dans les cadres ! Une exception à cette règle : le miel d’acacia qui ne cristallise pas du tout.

Pour les amateurs de miel liquide, il suffit de mettre votre pot cristallisé au bain-marie et il retrouvera sa consistance initiale.

Quant aux amateurs de miels cristalisés, il leur suffit d'être un peu patients, la nature travaille pour eux !

 

Comment sait-on qu’un miel est issu d’une seule plante (miel monofloral) ?

En fait un miel n’est jamais parfaitement monofloral, mais il peut être largement dominé par une seule essence (exemple : miel de châtaignier, de callune, d’acacia…). En présence d’une importante floraison (miellée), les abeilles se concentrent sur les fleurs les plus « rentables » pour elles : celles qui sont le moins loin de leur ruche et celles qui sont les plus riches en nectar. En récoltant peu après la miellée, l’apiculteur est à peu près certain de l’origine du miel extrait. Bien évidemment, il y aura toujours quelques autres espèces présentes, mais ce miel restera largement dominé par l’espèce principale.

 

Une autre question : n’hésitez pas à me contacter.

 

 

.